L’arrêt prochain des articles en plastique à consommation unique.

Eco et moi - Loi sur Plastique à usage unique
 

Selon les termes d’un accord négocié à Bruxelles, une législation pour l’arrêt du plastique à usage unique a été votée par l’Union Européenne. D’où, les Touillettes à café, cotons-tiges, pailles, couverts, assiettes jetables, gobelets en plastique… Tous ces objets seront tous interdits dès 2021. Selon les décideurs européens, il y aura plus de plastique que de poissons dans les océans et sur les plages d’ici 2050, si l’on ne prévoit pas une lutte contre la pollution de ce jour.

L’UE envisageait de déposer sa proposition fin mai pour interdire tous les produits en plastique à utilisation unique, soit une vingtaine de produits qui causent à eux seuls 70% des déchets plastiques marins.

 

pollution bouteille en plastique
  • Les pailles en plastique

 

Concernant les pailles en plastiques, elles ont été interdites dans les événements et les équipements municipaux, par les élus du Conseil de Paris. Dès cette nouvelle année, l’opération Paris Plages a mené une campagne de sensibilisation à la nuisance de ce produit polluant à usage unique. Et il est interdit vraisemblablement pour la session 2019. Cette campagne a été lancée dans la capitale pour inciter les particuliers et les privés à stopper d’user cet objet jetable.

Vous pouvez trouver ici et la des alternatives biodégradables et/ou réutilisables sur notre site. 

 

 

  • Le plastique comme élément nocif pour l’environnement

 

Pour ceux qui ne savent pas encore, la matière en plastique constitue de nos jours 95% des déchets dans l’océan et sur les plages, notamment en surface de la mer Méditerranéen, selon une affirmation de l’ONG WWF début juin, selon son rapport. D’où, une étude alertait déjà en 2016, qu’il y aura davantage de déchets en plastique que de poissons dans l’océan jusqu’en 2050. Ce qui mène à la question suivante : pourquoi donc la paille est-elle visée en particulier ?

 

La tige des pailles ayant une composition en plastique à sa forme et de son utilisation unique, provoque davantage son potentiel polluant. Non seulement, la paille constitue une infime fraction du plastique polluant, sa taille a fait également l’un des pollueurs les plus nocifs. Elles sont consommées par les animaux marins et les poissons.

pollution plastique à usage unique
  • Bientôt la fin des polluants plastiques du quotidien

 

Selon la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte en 2016, l’interdiction de la distribution des assiettes, des gobelets et des verres en plastique aura fin en 1er janvier 2020. Le décret du 30 août 2016, paru au JO du 31 août précise les conditions de mise en œuvre de la réduction de la vaisselle jetable en plastique. Rappelons que cette loi de transition énergétique pour la croissance verte interdit sa mise à disposition aux particuliers comme aux privés à partir de 2020. En revanche, la vente et la distribution des produits fabriqués en matières biosourcées et compostables en compostage seront autorisés. Encore faut-il qu’ils répondent aux exigences de la norme française à la spécification pour la matière en plastique, c’est-à-dire, qu’ils sont aptes au compostage domestique.

 

Notons que les objets composant un minimum de 50% de matière plastique biodégradable ou biosourcé seront interdits en 2020. De même, ceux contenant un minimum de 60% ne seront pas interdits en 2025.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.