Astuces anti gaspi

Réduire le gaspillage alimentaire - des astuces anti gaspillage par Eco et Moi

10 millions de tonnes de nourriture sont gapillées chaque année en France et coûtent 16 milliards d’euros. Avec la loi Garot février 2016, et le Pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire lancé en juin 2013, la France a été la première à fixer comme objectif la division par deux du gaspillage alimentaire à horizon 2025.

Aujourd’hui, un nombre croissant de personnes est touché par la faim alors que des tonnes de produits encore comestibles sont jetées tous les jours. Réduire le gaspillage d’aliments comestibles est essentiel.

Acheter seulement ce dont on a besoin: 

Pour être efficace au moment d’aller faire ses courses il y a une règle essentielle à appliquer absolument, c’est de ne pas faire ses courses le ventre vide. Quand on a le ventre qui grogne, on a tendance à remplir plus facilement son filet à provisions ou caddie. 

  • Organisez vos repas pour la semaine.
  • Faites une liste de courses en fonction.
  • Respectez scrupuleusement votre liste de courses 
  • Évitez les achats compulsifs, soyez fort.e.s. 

Si vous suivez ces règles le résultat est garanti ⇒ moins de gaspillage de nourriture et plus d’économie.

Privilégiez le vrac pour moins de déchets liés aux emballages, mais également pour n’acheter que ce dont vous avez besoin. 

Astuces anti gaspi: Comprendre les DLC et DDM 

Ce sont les dates qui apparaissent sur l’emballage des aliments:

  • La date limite de consommation ( DLC) : aka “à consommer jusqu’au” est indiquée sur es produits rapidement périssables. Au-delà de cette date, leur consommation pourrait entraîner une intoxication alimentaire.
  • La Date de Durabilité Minimale (DDM ex DLUO) –  aka “à consommer de préférence avant le/fin” : est un indicatif de qualité, elle figure sur les produits moins sensibles à la dégradation par le temps ( boite de conserve pâtes ect). Ces aliments sont encore consommables après cette date, sous réserve d’être correctement conservés et que leurs emballages soient intacts.

Retrouvez plus de détails sur les DLC et DDM dans notre article ‘Alimentation : tout savoir sur les vraies dates limites de consommation

Stockez intelligemment la nourriture: 

Imaginez votre frigo comme les rayons du supermarché. Rangez les aliments les plus anciens, ou dont la DLC arrive bientôt à l’avant des étagères pour ne pas les oublier. 

Procurez-vous des boites bien hermétiques afin de mieux conserver vos aliments déjà ouverts ainsi que vos restes. 

Pensez à garder des espaces de stockage bien propres

Donnez une chance aux “moches”

Les fruits et légumes tordus, non “calibrés” ont 2  fois plus de chance de ne pas trouver de foyer pour les accueillir. 

Ils ont pourtant tant à offrir, et sont tout aussi bons que ceux qui sont bien “calibrés” et respectent les standards de la grande distribution. 

Utilisez des applications pour maximiser les ventes ou les dons d’aliments

Nous sommes en 2020 après tout et les applications sur les smartphones permettent de toucher une partie très importante de la population.  Certaines ont déjà été créées pour faciliter la logistique et le commerce d’aliments périssables. 

La plus connue en France est “Too Good to Go” qui permet aux commerçants et restaurateurs d’écouler leurs invendus à prix réduit en fin de journée. 

Le regrowing ou faire repousser ses légumes: 

Saviez-vous que vous pouvez faire repousser votre salade et autre légume même en appartement ? ?

Oui oui , il est possible de replanter certains légumes en terre après les avoir consommés. C’est très facile et nous vous expliquons en détail comment faire dans notre article dédié au Re-Growing

Plutôt intéressant non ? 

Vous aussi, partagez avec nous vos astuces/ recettes anti- gaspillage. Cela nous aidera tous. 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *