Canicule et pollution : existe-t-il un lien de cause à effet ?

canicule et pollution - Eco et Moi

L’été va bientôt arriver ! Et avec lui, de nombreux pics de pollution vont faire leur apparition ! Quoi qu’il en soit, vous vous demandez réellement s’il existe un lien entre la chaleur et la pollution ? C’est ce que nous allons découvrir au sein de cet article !

Pourquoi la chaleur augmente-t-elle la pollution présente dans l’air ?

Avant toutes choses, il est important de savoir qu’il existe différents types de pollution. Ils sont au nombre de deux : la pollution atmosphérique (qui correspond à la pollution de l’air extérieur) et la pollution intérieure. Au sein de cet article, nous allons surtout vous parlez de la pollution extérieure.

Tout le monde le sait, lorsqu’il fait chaud, la pollution augmente. Mais comment cela pourrait-il être possible ? C’est tout simplement la question à laquelle nous allons répondre. Il faut savoir que cela peut s’expliquer par trois raisons bien différentes les unes des autres :

  • Lorsqu’il y a de fortes chaleurs, les sources primaires de polluants (qui ne sont autres que le trafic routier, les industries, le chauffage ou encore l’agriculture, par exemple) ont tendance à en produire davantage. Ce qui a pour cause une augmentation considérable de la pollution dans l’air.
  • Il faut également savoir que les polluants primaires peuvent également se transformer en polluants secondaires. Il est important de savoir que ces derniers sont encore plus toxiques que les polluants primaires.
  • La dernière raison est tout simplement que lorsqu’il y a de fortes chaleurs, la pression atmosphérique augmente également. Cela forme donc une couche invisible au-dessus du sol. Les particules de pollution restent donc coincées, ce qui augmente leur intensité au fil des jours et des semaines.

Comme vous pouvez le constater, les explications sont diverses et variées. Néanmoins, cela a réellement du sens puisque souvent les automobilistes doivent diminuer leur vitesse sur la route, par exemple.

Quels sont les problèmes liés à la pollution ?

Vous ne vous en rendez pas forcément compte, mais la pollution de l’air peut avoir de graves conséquences sur votre santé. Et ces derniers sont plutôt nombreux.

Les conséquences de la pollution sur la nature

Voici une liste des différents problèmes qu’il est possible de reconnaître lorsqu’on respire la pollution atmosphérique, sur la végétation, mais également la nature de manière plus générale :

  • Cela peut avoir un impact sur les plantes et la végétation. En effet, vous n’êtes pas sans savoir que les plantes produisent de L’oxygène grâce à la photosynthèse, qui permet simplement de purifier l’air. Si des plantes sont trop exposées à la pollution, ces dernières produisent moins, si ce n’est plus du tout de photosynthèse. L’air est donc beaucoup moins purifié.
  • Il faut savoir que certains phénomènes climatiques peuvent également être engendrés par la pollution de l’air : des pluies acides, une diminution de la couche d’ozone, le réchauffement climatique ou encore des causes à effet de serre. Cette liste n’est pas exhaustive, néanmoins tous ces phénomènes augmenteraient de 1% par an, depuis plusieurs années maintenant.
  • Mais il faut savoir que ce ne sont uniquement les pluies acides qui sont une conséquence de la pollution : il est également possible que cela soit sous forme de brouillard, de grêle, de neige ou encore de gel, par exemple. Notons également que cela peut aussi avoir une conséquence sur les chaînes alimentaires.

Les conséquences de la pollution sur la santé

Comme vous devez vous en douter, la pollution de l’air a également des conséquences sur la santé humaine. Voici une liste précise de ces conséquences pour que vous puissiez vous en rendre compte, par vous-même :

  • Cela peut causer des maladies cardiovasculaires, des allergies, des crises d’asthmes ou encore des conjonctivites. Cette liste de maladie n’est pas exhaustive. Notons également que ce sont surtout les enfants, les personnes âgées et toutes les personnes vulnérables qui sont en première ligne.
  • Notons également que les particules de pollution peuvent aussi épaissir les parois internes des artères, ce qui empêche le sang d’alimenter correctement le cœur. Cela peut avoir de graves conséquences par la suite.

Il est important de savoir que certains pays sont touchés plus que d’autres. En effet, dans certains pays asiatiques, mais également en Inde, la pollution est telle que cela forme un gros nuage. Et comme vous devez certainement vous en douter, ce n’est pas bon pour la santé, comme nous avons pu le voir !

Mais ces pays ont une réponse : utiliser des masques anti-pollution pour les personnes qui ont des problèmes respiratoires. Est-ce réellement efficace ? Tout dépend de la qualité de ces derniers. Si c’est un masque bon marché, il ne sert à rien puisque ce n’est pas moins de 85% des particules de pollution qui peuvent passer au travers, par exemple. Cela donne donc un ordre d’idée assez précis sur la qualité de ces derniers.

Comment gérer efficacement un pic de pollution lors d’une période de canicule ?

Lorsqu’un pic de pollution survient, il est souvent difficile de savoir comment réagir. Après tout, vous n’allez pas vous empêcher de faire vos courses ou d’aller au travail pour cela. Néanmoins, voici quelques conseils qui devraient vous aider :

  • Réduisez votre activité physique et sportive pendant l’épisode de pollution.
  • N’hésitez pas à consulter votre médecin, si vous avez des problèmes respiratoires.
  • Consultez votre pharmacien pour savoir si votre traitement doit être réadapté pour le pic de pollution.
  • Evitez de sortir aux abords des grands axes routiers ou des grands boulevards si vous êtes en ville.

En d’autres termes, il faut faire le moins d’activité possible en extérieur. En effet, c’est le meilleur moyen de se protéger d’un pic de pollution.

Comment peut-on diminuer la pollution ?

De nombreuses actions peuvent être mises en place pour limiter la pollution de l’air. Voici une liste de ces dernières pour que vous puissiez commencer à changer votre mode de vie :

  • Opter pour une voiture qui consomme le moins possible.
  • Lors de vos déplacements, essayez de privilégier des moyens de déplacement plus écologiques comme le vélo ou les transports en commun.
  • Utiliser le moins possible le chauffage ou la climatisation lorsque c’est possible.
  • Si vous prenez votre véhicule, essayez d’avoir une écoconduite.

Comme vous pouvez le constater, le lien de cause a effet existe réellement entre la chaleur et la pollution. De nombreuses actions sont possibles pour réduire la pollution, encore faut-il que toute la population décide de s’y mettre !

Laisser un commentaire