Le confinement : Le moment idéal pour prendre conscience de la quantité des déchets que vous créez.

Allier confinement et zéro déchet

Comment profiter du confinement pour s’initier au zéro déchet ?

Sans vouloir entrer dans des considérations métaphysiques, il est facile de se dire que l’on va profiter de cette pause dans notre mode de vie à 100 à l’heure pour ralentir, pour prendre le temps de faire toutes ces choses que l’on aurait aimé faire depuis des mois. Si cette prise de conscience salvatrice passe par le fait de se cultiver, de lire tous ces livres achetés mais non lus qui s’empilent sans fin, par le bonheur de renouer avec des plaisirs simples comme la cuisine ou le DIY, c’est aussi et surtout l’occasion de s’initier à un mode de vie plus responsable. Alors, si vous profitiez de cette parenthèse pour commencer à réduire vos déchets petit à petit ? Eco & Moi vous donne les meilleures astuces pour l’adopter. 

Limiter sa consommation et ses déchets

Les rayons vides, les caddies remplis à ras bord, les pénuries de papier toilette… Les images des supermarchés avant le confinement avaient de quoi laisser un goût amer. Alors, pour éviter la cohue et la consommation frénétique et déraisonnée, vous pouvez opter pour des solutions plus durables comme des serviettes hygiéniques réutilisables, des jolies gourdes ou encore des coton-tiges et brosse à dent en bambou

De même, vous pouvez aussi choisir des savons classiques et des shampooings solides qui durent plus longtemps. En bonus, ces produits plus pérennes et écologiques permettent de limiter les plastiques et de jeter moins. 

Pour éviter que les ordures s’accumulent plus vite, opérez une transition vers le vrac, proposé dans la plupart des supermarchés ou dans les boutiques spécialisées qui sont encore majoritairement ouvertes. Pâtes, céréales, fruits secs, riz… Ainsi, vous pourrez acheter tout ce dont vous avez besoin sans augmenter votre quantité de déchets ! 

Trier ! 

Mettez ce temps de confinement à profit pour faire le tri dans vos affaires. Dans vos dressings, séparez ce que vous souhaitez garder, ce que vous voulez ou pouvez vendre, en ligne pour le moment, ce que vous pouvez donner à des associations ou encore les vêtements qui sont trop abimés et qui peuvent s’offrir une nouvelle vie dans les recycleries par exemple. 

Mais, ne vous arrêtez pas là. Ce grand ménage de printemps peut aussi être fait dans vos placards de salle de bain, pour repartir de zéro et entamer une salle de bain 0 plastique petit à petit. Cela permettra de vous rendre compte de ce que vous avez, de terminer toutes ces bouteilles de gel douche entamées, ces flacons à moitié remplis…

Ensuite, vous pourrez vous attaquer à la cuisine et retrouver certainement des produits encore consommables enfouis au fin fond des placards et, bien sûr, jeter certains qui datent probablement de votre emménagement. Faire le tri dans votre congélateur vous offrira également l’opportunité de le dégivrer, une bon moyen de faire des économies d’électricité, et de libérer de la place pour tous les bons petits plats faits maison que vous allez faire ces prochains jours ! 

À partir de là, vous aurez une vision plus globale de tout ce que vous avez accumulé et un terrain de jeu plus propre et fertile pour vous amuser et créer des choses qui répondent à vos propres besoins. 

En avant le DIY ! 

Bien sûr, il est fortement recommandé de pratiquer des activités créatives pour continuer à se stimuler pendant cette période. Et si on alliait plaisir et utilité ? En effet, en plus d’apprendre le tricot, de coudre des pochettes et tote bag pour toute la famille ou encore de s’essayer à la broderie, vous pouvez mettre votre énergie à la conception de vos produits de beauté et d’entretien. 

En plus, vous découvrirez que cela n’a rien de difficile ! Saviez-vous que vous pouviez faire du dentifrice maison en moins de 10 minutes et avec seulement 5 ingrédients ? Crème à raser, démaquillant, crème hydratant… Tous les produits de beauté ont une alternative plus verte à faire soi-même. Les produits d’entretiens pour la maison – lessive, nettoyant pour les vitres ou même liquide vaisselle – sont également assez faciles à faire. Le vinaigre blanc et le savon de Marseille deviendront vite vos meilleurs amis ! 

Une cuisine zéro déchet

En plus de raisonner vos achats et de ne prendre que ce dont vous avez besoin, il existe de nombreux moyens de pratiquer le zéro déchet en cuisine. 

Il faut tout d’abord savoir que de nombreux produits sont encore consommables après la date inscrite sur l’étiquette. Il faut savoir différencier la DLC (date limite de consommation) et la DLUO (date limite d’utilisation optimale) qui, elle, ne présente aucun danger. Ensuite, en plus de vous concocter des bons petits plats de saison – cela tombe bien le printemps arrive avec ses petits pois, ses asperges, ses épinards… -, vous pouvez essayer de cuisiner les produits de la racines à la pointe. Ainsi, vous pouvez faire des veloutés de fanes de radis ou de carottes, des chips avec les épluchures, des compotes ou des smoothies avec les fruits un peu abîmés ou encore des bocaux de pickles de légumes croquants. Bon appétit !

N’hésitez pas à nous partager vos initiatives Zéro déchet en période de confinement ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *