Alimentation : tout savoir sur les vraies dates limites de consommation

Les dates limite de consommation

Limiter le gaspillage alimentaire est l’un des grands enjeux économiques et écologiques des prochaines années. En effet, ce sont quelques 7 kg de produits neufs qui sont jetés chaque année par un français. En tant que consommateur, il est possible d’agir, notamment en ne jetant pas tout et n’importe quoi. Certains aliments peuvent tout à fait être consommés au-delà des dates limites de consommations, c’est-à-dire de ce qui est écrit sur l’étiquette. « À consommer jusqu’au… », « à consommer de préférence avant… », ces mentions sont obligatoires, mais ne reflètent pas forcément la réalité. Éco & Moi fait le point.

Dates limites de consommation, DLC, DLUO : Kézaco ?

Il existe différentes formulations sur les étiquettes. Certains produits – comme la viande, la charcuterie ou les poissons – sont particulièrement périssables. Dans ce cas, il sera noté « à consommer jusqu’au », il s’agit alors d’une date limite de consommation (DLC) après laquelle, plus qu’un problème de saveurs, il peut y avoir des risques sanitaires à manger l’aliment.

Mais, la plupart du temps, l’étiquette comporte plutôt une date limite d’utilisation optimale (DLUO) avec la mention « à consommer de préférence avant… ». Même si le produit peut avoir perdu certaines de ses qualités, il est alors possible de le consommer. On pensera simplement à vérifier son odeur et son aspect.

Les aliments qui peuvent être consommés après la date de péremption

Les DLC - dates limites de consommation

Il ne faut pas avoir peur de manger certains produits après leur date limite. En effet, beaucoup sont sans risques, notamment les produits laitiers. Les fromages à pâtes molles, persillés ou les chèvres peuvent facilement être dégustés jusqu’à deux semaines après, tout comme la crème fraîche et les yaourts. Le lait pasteurisé, s’il a été rangé proprement, peut être encore bu deux mois après la date limite !

Une durée de vie de plusieurs mois

Saviez-vous que le chocolat peut être conservé près de 2 ans ? Les légères décolorations qu’il peut subir suite à des variations de température dans un placard n’altèrent en rien son usage.

Bien rangé dans des boîtes hermétiques, les biscuits et produits secs comme les pâtes ou le riz se gardent très facilement plusieurs mois. Tout comme les condiments, comme le ketchup et la moutarde, qui peuvent rester très longtemps au frigo sans être altérés.

Les produits surgelés, selon leur nature, se conservent très bien, entre 6 mois (pour du poisson) et un ou deux ans (légumes ou plats industriels).

Les produits qui peuvent se conserver à vie (ou presque)

Il existe certains aliments qui peuvent se conserver des années, pour peu qu’ils aient été bien traités. Ainsi, un vrai bon miel ne se périmera jamais. Il gardera toujours ses propriétés et son bon goût. Les boîtes de conserve et l’huile d’olive vierge extra également.

Côté aromates, les épices sont impérissables, certaines peuvent perdre un peu de leur couleur ou de leur piquant, mais il n’y aura jamais aucun risque à les consommer même des années après achat. De même, le sel, le sucre et la farine peuvent squatter vos placards presque indéfiniment.

Les œufs ?

Au frigo, les œufs peuvent être conservés jusqu’à 21 jours. Pour vérifier s’il sont encore bons, déposez les dans un bol avec de l’eau, s’ils flottent, jetez-les ! À l’inverse, si les œufs coulent vers le fond, ils sont encore bons !

L’astuce en plus : pour limiter le gaspillage alimentaire, pensez à cuisiner les restes, à élaborer des recettes avec les « déchets » comme les épluchures ou fanes ou encore à congeler ! 

Laisser un commentaire