La forêt urbaine pour combattre la pollution

Forêt Urbaine

Les forêts absorbent du CO2 pour le stocker dans le bois, mais elles protègent également les ressources en eau, la biodiversité et améliorent la qualité de l’air.

Une forêt urbaine est un terrain garni d’arbres qui poussent en zone urbaine. Ces terrains proviennent de boisements anciens présents avant le développement de la ville, d’autres sont issus de boisements replantés ou créés artificiellement. 

Replanter des arbres en ville : la méthode Miyawaki

Expert en écologie végétale, Akira Miyawa, botaniste japonais né en 1928, est mondialement réputé pour ses études et mises en place de restauration de végétations naturelles sur sols industriels, urbains ou périurbains.

Sa méthode consiste à faire pousser une forêt native sur des terrains urbanisés ou dégradés par l’homme. Ne sont utilisées que des espèces autochtones c’est-à-dire que les arbustes plantés sont uniquement ceux qui se seraient trouvés là si l’homme n’avait pas déboisé auparavant. 

Exemple de forêt urbaine à Lyon

🏡 Le quartier de la Duchère a été choisi pour la création d’une forêt urbaine. Près de 2000 arbres vont être plantés au pied d’une résidence de 308 logements en cours de réhabilitation. 

Ce n’est que le début, car la municipalité compte poursuivre ses efforts en créant dans les prochaines années une forêt de près de 6000 arbres. 

Le projet a été confié à la société Forestor qui utilisera la méthode Miyawaki pour boiser le terrain. Les habitants seront invités à prendre part à la plantation de cette forêt au pied de leur bâtiment. 

Des arbres comme vraie solution durable et écologique aux problèmes actuels de pollution de l’air et période de canicule. De plus en plus, de grandes métropoles s’y mettent. C’est un point positif.

Si tu as aimé cet article, pense à nous laisser un commentaire et le partager à tes ami.es. 😉

Laisser un commentaire