Les fuites urinaires chez la femme

fuite urinaire femme

Qu’est ce qu’une fuite ou incontinence urinaire ?

L’incontinence urinaire est la perte de contrôle de la vessie, ou fuite d’urine.

L’urine est produite par les reins et stockée dans la vessie. La vessie possède des muscles qui se resserrent lorsque vous avez besoin d’uriner. Lorsque les muscles de la vessie se resserrent, l’urine est expulsée de votre vessie par un tube appelé urètre. En même temps, les muscles du sphincter autour de l’urètre se détendent pour laisser l’urine sortir de votre corps.

L’incontinence peut survenir lorsque les muscles de la vessie se resserrent soudainement et que les muscles sphincters ne sont pas assez forts pour pincer l’urètre. Cela provoque une envie soudaine et forte d’uriner que vous ne pouvez pas contrôler.
La pression provoquée par le rire, l’éternuement ou l’exercice physique peut vous faire perdre vos urines. L’incontinence urinaire peut également survenir en cas de problème au niveau des nerfs qui contrôlent les muscles de la vessie et l’urètre.

L’incontinence urinaire peut signifier que vous perdez une petite quantité d’urine ou que vous en perdez beaucoup d’un seul coup.

Pourquoi la fuite urinaire touche plus les femmes ?

L’incontinence urinaire touche deux fois plus de femmes que d’hommes. Cela s’explique par le fait que les événements de santé propres aux femmes, comme la grossesse, l’accouchement et la ménopause, affectent la vessie, l’urètre et les autres muscles qui soutiennent ces organes. Ces événements peuvent affecter les voies urinaires et les muscles environnants.

De plus, l’urètre féminin est plus court que l’urètre masculin. Toute faiblesse ou dommage à l’urètre chez une femme est plus susceptible de provoquer une incontinence urinaire. En effet, il y a moins de muscle pour retenir l’urine jusqu’à ce que vous soyez prête à uriner.

Il existe bien entendu d’autres explications à l’incontinence urinaire chez la femme. Elles sont valables aussi bien pour les femmes que pour les hommes.

Que faire en cas de fuite urinaire ?

La prévention:


Bien qu’il ne soit pas toujours possible de prévenir l’incontinence urinaire, vous pouvez prendre des mesures pour réduire le risque :

  • Pratiquer le Kegels quotidiennement, en particulier pendant la grossesse et après en avoir parlé à votre médecin, infirmière ou sage-femme.
  • Atteindre et/ou maintenir un poids sain.
  • Manger des aliments contenant des fibres pour prévenir la constipation.

Les traitements:

Il est tabou de parler de fuite urinaire. Les personnes atteintes n’osent pas en parler et de ce fait ne font pas le nécessaire pour traiter.
Sachez qu’il est considéré comme “normal” d’aller aux toilettes jusqu’à 8 fois par 24h. Au delà, il est conseillé de consulter un urologue qui saura faire un diagnostique.

Les solutions :

Nous recommandons fortement de consulter un professionnel de santé qui saura vous aiguiller vers des solutions long termes adaptées à votre situation.

Il existe sur le marché bon nombre de solutions pour absorber les fuites lorsque l’on ne maîtrise plus bien sa vessie.
Les plus utilisées sont les couches pour adultes qui peuvent représenter une solution le temps de la mises en place d’un traitement par un.e professionnel.le.

Certaines femmes connaissant des fuites urinaires légères utilisent des serviettes menstruelles lavables pour capter les petites fuites arrivant en cours de journée.

Nos solutions pour les fuites légères

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *