Les Serviettes Hygiéniques Lavables … Oui, mais Pourquoi ?

serviette lavable - Eco et Moi article Blog

Réflexion sur un des sujets les plus tabous de la planète… J’ai nommé les règles !

Tabou pourquoi ? Et bien parce que c’est un processus naturel existant depuis la nuit de temps, vécus tous les mois par la moitié de la population mondiale et on en parle que très peu. C’est quelque chose de caché qui peut parfois paraître sale (à tort). Alors pour une fois, on va en parler simplement en abordant un sujet qui me tient à cœur, car il touche tout particulièrement, à cette période de la vie, toutes les femmes : les serviettes hygiéniques lavables.

Mais pourquoi porter des serviettes hygiéniques lavables (alors que les jetables me vont si bien et je les utilise depuis des années, là est LA question) ?

Alors que cette idée peut surprendre au départ, toutes celles qui les utilisent sont conquises. Chez Eco et Moi, nous sommes convaincus: les protèges slips classiques n’ont pas que des avantages. Nous voudrions partager dans cet article un peu de « philosophie » autour des serviettes hygiéniques lavables et des règles.

Voici 3 bonnes raisons de les utiliser (et de les adopter):

 

Ecologique

Evidemment un des points forts les plus évidents, est d’arrêter de créer des déchets pour la planète, puisque les serviettes sont réutilisables et ont une durée de vie extrêment longue. Les déchets produits par le cycle menstruel des femmes, se chiffrent en kilo aux alentours de 100 à 150 kg au cours d’une vie pour chaque femme !

Alors certes, cette quantité impressionnante est à relativiser par rapport à d’autres déchets, mais nous, les motivés du zéro déchet, on cherche à grappiller partout où l’on peut.

Et bien dîtes vous qu’on peut tout à fait réduire facilement ces 150 kg de déchets à quasi rien et ce n’est pas le seul avantage.

 

Economique

Tous les mois nous renouvelons notre stock de tampons ou de serviettes jetables sans vraiment nous poser de questions, puisque ce sont des produits de première nécessité.

Mais au final sur l’année, et durant notre vie fertile, cela revient à combien d’avoir ses règles ?

Il n’existe pas de chiffres officiels en France et vous l’aurez compris, cela varie en fonction de la quantité de sang perdu, de la période d’aménorrhée (grossesse, allaitement, maladie, pilule en continu), des sous-vêtements et linges tachés, du type de protection, des achats d’antidouleurs, des soins gynécologiques et médecines alternatives (ostéopathie, acupuncture), bref de beaucoup de choses !

Au Royaume uni, la question du coût a été d’avantage médiatisé et une étude britannique avait même publié, en 2015, le chiffre étonnant de 23 000 euros (à l’époque équivalent à 18 500 livres sterling) : coût des règles dans la vie d’une femme.

Un article  du magazine Le Monde fait un tour d’horizon rapide des différentes études et une petite calculatrice est proposée afin de réaliser vous-même votre calcul personnel. Globalement ce qu’il faut retenir c’est ce que le coût des règles d’une femme, tout au long de sa vie fertile, peut varier entre 3000€ (soit environ 80€/an) et peut-être plus de 20 000€ (soit environ 500€/an) !

Le coût d’une serviette hygiénique lavable varie de 10€ à 15€ en moyenne pour une protection de qualité. Il faut compter en avoir entre 5 ( grand minimum) et 10 afin d’en avoir suffisamment pendant son cycle et ne pas les laver tous les soirs.  Pour environ 100€ vous serez tranquille et protégée pendant 10 ans ( durée de vie moyenne d’une serviette périodique). 

Eco et moi - shl blog

Meilleure pour la santé :

Vous avez peut-être déjà entendu parler du SCT, ou Syndrome du Choc Toxique ?

Cette maladie qui réapparaît depuis les années 2000, serait développée par le port de tampons et les conséquences peuvent être gravissimes. Après le reportage choc de France 5 : Tampon, notre ennemi intime diffusé en 2017, nous françaises, nous nous sommes réveillées totalement hébétées par les révélations du documentaire.

Les tampons sont entrés dans nos vies sans que l’on se pose de questions. Pas de marquage CE pour contrôler leur composition, on fait confiance aveuglément. Pourtant des analyses sur plusieurs grandes marques ont révélé la présence de substances toxiques pour le corps.

De plus, empêcher le sang de s’écouler le long des parois du vagin est en fait contre nature. Le vagin est recouvert d’une muqueuse (un mélange de bactéries plus connue sous le nom de flore vaginale) qui le protège des infections et le sang des règles participerait à un bon « entretien » ou « nettoyage » de la muqueuse. La nature est bien faite non ?  

Les serviettes/protections hygiéniques jetables sont aussi de composition douteuse. Elles, non plus soumises à aucune régulation. On ne connait donc pas leur composition exacte. Certaines présentent même un parfum quand on ouvre l’emballage plastique ! L’industrie maîtrise parfaitement l’art de nous faire peur de sentir mauvais (du vagin) pour nous faire acheter toutes sortes de produits qui peuvent s’avérer néfastes pour la santé : lingettes, savon intime, déodorants, tampons et serviettes jetables !

Pour revenir sur le port des tampons, je pense qu’il y a un inconvénient plus subtil : Le fait d’oublier qu’on a nos règles. Alors là, vous allez penser que je suis folle… Mais je ne pense pas que cette façon de percevoir nos règles soit en accord avec ce que des millions d’années d’évolution de l’homo sapiens a mis en place. Lors de nos règles, le corps de la femme apprend qu’il n’abritera pas la vie et c’est tout un chamboulement hormonal. Nous sommes différentes : plus sensibles, on peut se sentir vulnérables, on peut être triste, la liste des symptômes est très longue et vous le savez ! Tout cela est tout à fait normal. Il n’y a rien de sain à vouloir enterrer ces sentiments et à oublier un tampon dans son vagin toute une journée (cela nous est déjà arrivé).

 Les règles c’est la période idéale pour prendre soin de soi et se chouchouter. Arrêtons d’oublier des tampons dans nos vagins, de partir travailler en tachant de toujours sourire même quand on a envie de pleurer, sachons accepter nos humeurs et nos envies, soyons plus à l’écoute de notre corps.

Dans le petit reportage de 28min. sur Youtube, il est expliqué que certaines femmes ne portent pas ou peu de protections pendant les règles, tout simplement parce qu’elles les retiennent. Quoi ? Comment ?

Eh bien vous avez surement remarqué, quand vous allez aux toilettes lors de vos règles, vous perdez souvent du sang dans les toilettes. C’est le relâchement du périnée au moment où nous nous soulageons qui a cet effet. Lorsque l’on maintient son périnée, on peut bloquer l’écoulement. J’aime à penser que la femme des cavernes maîtrisait parfaitement son périnée. Elles n’avaient peut-être pas de quoi se changer chaque jour et s’asseyait pour expulser un peu de sang tout au long de la journée ! Cet exercice du périnée, est par ailleurs primordial car ce muscle extraordinaire est celui qui pousse le bébé à la vie ou encore celui qui retient tous les organes de la sphère gyneco : vessie, utérus, ovaire, etc…

De nos jours certaines femmes découvrent leur périnée en cours de préparation à la naissance et apprennent à le muscler en rééducation post natal. Nous avons complètement délaissé ce pauvre muscle si important. Alors je ne dis pas que retenir ses règles toute la journée est à la portée de toutes (j’ai essayé et c’était une belle cata !) Mais avec de l’entrainement, on voit des progrès grandissant chaque mois ! Cela participe à se sentir plus connectée à son corps et à mieux le connaître. Voilà je vous propose un nouveau paradigme des règles : Avoir ses règles en pleine conscience !

Du coup, on régénère notre muqueuse vaginale, on muscle notre périnée (si on veut) et surtout on reste à l’écoute de son corps !

Et les serviettes lavables dans tout cela ? Eh bien, elles sont fabriquées dans des matériaux respectueux de la santé, absorbent parfaitement le sang en nous gardant au sec et elles nous motivent à faire tomber du sang dans les toilettes puisque l’on se prend au jeu de ne pas trop les salir !

Les protections lavables et « avoir ses règles en pleine conscience » c’est un peu le combo idéal: on pollue moins et on use de méthodes plus naturelles pour s’occuper de soi durant ces quelques jours.

Toute une philosophie n’est-ce pas ? 😉

Si vous aussi, vous voulez, comme moi, passer aux protections lavables, vous en trouverez de très jolies sur le site.

 

Etes-vous déjà passées aux protections périodiques lavables ? Avez-vous peur de sauter le pas ? Qu’est-ce que les serviettes périodiques lavables ont modifié dans vos habitudes ?

Laissez vos questions ou expériences en commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.