Mode : 6 astuces pour consommer plus responsable

Slow fashion - comment consommer responsable dans la mode

Le saviez-vous ? La mode est la deuxième industrie la plus polluante derrière l’activité pétrolière. Et il faut dire que la fast-fashion, avec ses collections renouvelées sans cesse à prix réduits, n’y est pas étrangère.

“Consommer responsable”, c’est se lancer dans un cercle vertueux entraînant meilleures conditions de travail, réduction du transport et de l’empreinte carbone, matières naturelles bio et moins coûteuses en ressources et énergie, suppression des produits chimiques… Alors que les soldes battent leur plein, chez Éco et Moi, on s’est demandé comment on pouvait réduire son impact écologique en s’attaquant à sa garde robe.

Ça se passe en plusieurs étapes:

Consommer responsable et Faire le tri dans son placard

Une bonne partie de ce que l’on a dans nos placards n’est jamais portée. Vendre ou donner ce que l’on ne met plus est un bon début pour rendre son dressing plus responsable. Les vêtements vraiment trop abîmés peuvent être donnés à des recycleries qui leur offriront une deuxième vie. Ce grand rangement permet aussi de retrouver des pièces oubliées, mais également d’affiner nos besoins et nos goûts pour faire ensuite des achats plus raisonnés.

Réparer – customiser ses vêtements

On ne vous dit pas forcement de repriser toutes vos chaussettes comme faisaient nos grands-mères, mais on peut déjà prendre soin de ses affaires, réparer des boutons ou recoudre certaines pièces qui ont de petits accros… Et pour les plus agiles, n’hésitez pas à ajouter des détails à vos vieux vêtements pour vous donner une impression de nouveauté. Un petit ruban par ci, une belle pièce par là, quelques broderies…

Vous pouvez même leur offrir un second usage en coupant un jean troué pour en faire un short par exemple. Consommer responsable passe aussi par le faire soi-même. De plus en plus d’ateliers nous proposent de nous initier aux travaux manuels, notamment la couture, pour customiser à l’infini.  

Bien réfléchir avant d’acheter

A-t-on vraiment besoin d’une énième chemise blanche ? Il existe aujourd’hui une méthode intéressante pour mieux penser sa consommation : les 5 questions de Bisou. Ainsi, avant chaque achat, on peut se demander :

– B pour Besoin : quel besoin sera comblé ?

– I pour Immédiat : me le faut-il maintenant ou est-ce je peux attendre ?

– S pour Semblable : n’ai-je pas déjà quelque chose de similaire ?

– O pour Origine : où et comment a-t-il été produit ?

– U pour Utile : en ai-je vraiment besoin ?

Grâce à cela, on apprend à mieux décrypter ses envies et besoins pour moins succomber à ses impulsions.

Penser seconde main pour de nouveaux vêtements

Friperies, dépôts-ventes, brocantes, vide-dressing… Quoi de mieux que de limiter la mise sur le marché de nouvelles créations en achetant des produits de seconde main. Cette méthode de recyclage comble aussi bien les vendeurs que les acheteurs et permet le développement d’une intéressante économie circulaire. En plus des espaces de vente physique, des sites Internet font particulièrement parler d’eux ces derniers temps. Le Bon Coin ou Vestiaire Collective sont des mastodontes du secteur, mais le petit jeune Vinted a su attirer des publics nouveaux.  Attention toutefois, ce système de revente facile et à moindre coût est dans le viseur de certaines associations qui l’accusent d’encourager à la consommation. Un outil qui pourrait être contre-productif donc lorsque l’on essaie de consommer responsable et d’acheter plus raisonnablement.

Choisir des marques de mode responsable

L’une des règles principales lorsque l’on cherche à allier mode et écologie est d’acheter moins mais mieux. Aujourd’hui, de plus en plus de grandes enseignes lancent des collections plus « green » faites à partir de matières bio ou recyclées pour se donner bonne conscience, mais le mieux reste d’acheter des marques véritablement engagées avec une politique à 360°. Cela passe donc par un commerce équitable, des matières bio dont la production est respectueuse de l’environnement – le chanvre et le lin en particulier car leur culture a moins d’impact sur l’environnement -, mais aussi l’assurance de bonnes conditions de travail et le respect de certains savoir-faire.

Ainsi, on vous recommande de découvrir des marques très respectueuses comme Veja et ses baskets branchées, Maison Izard et ses vêtements fabriqués dans les Pyrénées, Pinq ponq et ses sacs en polyester recyclés, Parisiennes et Alors et ses collections branchées ou encore Magnethik et ses sacs vegan.

En bonus : le Made in France est un gage de qualité qu’on ne peut que recommander !

Prendre soin de ses vêtements

Enfin, la meilleure astuce reste de prendre soin de ses vêtements. Pour cela, privilégier toujours des lavages à basse température avec des lessives naturelles et/ou bio qui vont respecter le tissus.

Prêt à devenir des modeurs engagés ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *