Canicule : des produits écologiques pour lutter contre le phénomène

Canicule 2020

Une canicule, appelée également vague de chaleur, est un phénomène météo qui se caractérise par des températures très élevées, de jour comme de nuit. Cet épisode de forte chaleur peut aller de quelques jours à quelques semaines, dans une vaste zone géographique. Ce phénomène est lié à un réchauffement important de l’air, ou une provenance d’air très chaud, ce qui est souvent le cas entre l’europe de l’ouest et le continent Africain, par exemple. 

Des courants d’air chaud en provenance du Sahara arrivent en France. Dans ce même pays, les mois de l’année qui sont le plus sujet à des périodes de canicules sont, sans surprise, les mois de juin, juillet et août. Les services météorologiques estiment que l’on peut parler de canicule quand, sur une période d’au moins trois jours, les températures minimales sont supérieures à 20 °C et les températures maximales supérieures à 33 °C.

Des températures records de + de 50 ° C dans le monde en période de canicule !

D’après plusieurs bulletins météos étrangers, 54 degrés auraient été enregistré à deux endroits terrestres : Furnace Creek, en Californie, aux Etats-Unis, en 2013, et Bassorak (Irak) en 2016. Toutefois, 58 degrés auraient été enregistrés le 13 septembre 1922 à El Azizia en Libye). Cette donnée a toutefois été effacée des tablettes par l’Organisation météorologique mondiale, à cause d’une erreur de lecture.

Le record de température en France ( et de chaleur ) enregistré est de 45,9 ° C, le vendredi 28 juin 2019 dans le Gard, mettant fin à un autre “record” de 44,1 ° C, enregistré également dans le gard, durant la période de canicule de 2003.

Les conséquences de la canicule sur notre planète

Les conséquences de la canicule ne se mesurent pas seulement à l’échelle individuelle, mais aussi au niveau planétaire. Ainsi, ces périodes de chaleur de plus en plus marquées entraînent des catastrophes majeures pour l’agriculture et l’environnement. Les récoltes de fruits et légumes sont devenues faméliques avec des pièces rabougries.

Nos maisons s’abîment : les murs accueillent des lézardes et les plafonds se fissurent, à cause du manque d’eau contenu dans les sols. Lors d’un épisode pluvieux, la terre se dilate, et les épisode de rétractation/ dilatation finissent par fragiliser les habitations. Les habitants de ces logements essayent, parfois en vain d’obtenir la reconnaissance de catastrophe naturelle. Quand certaines personnes finissent par obtenir des dédommagements, il s’écoule parfois plusieurs années, entre le constat de l’incident et la finalité de la procédure.

Enfin, la chaleur entraîne des pics de pollution. L’ozone se forme quand des oxydes d’azote, issus de la circulation automobile notamment, sont soumis à un fort rayonnement solaire. Ainsi, du fait de la canicule, les taux d’ozone sont largement dépassés dans plusieurs départements Français.

L’usage de l’eau et le civisme, deux notions qui doivent désormais cohabiter

En 2019, les deux tiers de la France métropolitaine étaient concernés par des restrictions d’eau. La ville de Nantes a réduit notamment de 40% par jour sa consommation d’eau durant la période de canicule en saison estivale, à cause du faible niveau d’eau du bassin de la Loire. La secrétaire d’état à l’écologie d’alors, Emmanuelle Wargon, a pris, en concertation avec les différents préfets, des mesures pour mieux gérer et partager ce précieux liquide qu’est l’eau sur tout le territoire. Et ce, afin d’être en capacité d’alimenter le pays en eau durant tout l’été. Elle a ainsi appelé à la responsabilité et au civisme de chaque citoyen concernant l’utilisation de l’eau durant la canicule.

Les personnes fragiles face à la chaleur

Certaines catégories de personnes sont plus sensibles aux épisodes de chaleur. C’est le cas, sans surprise, des bébés, des personnes âgées, et des enfants. Plusieurs études ont également démontré que les personnes vivant seules, issues d’un milieu social modeste, vivant dans un habitat précaire, étaient plus susceptibles de mourir de la canicule ( le risque de décès serait multiplié par 8 ! ).

Les personnes atteintes de maladies mentales ont 30 % de risques en plus de mourir de la canicule, comparé à une personne normale. Ce chiffre explose lorsque l’on associe des médicaments, tel que les  psychotropes, mais aussi parce que le malade mental est physiologiquement plus fragile. Cette catégorie de personnes a aussi moins de notion du danger, ce qui entraîne des comportements déplacés. On peut aussi prendre en considération les personnes qui se droguent, dont le risque d’overdose et de mort prématurée augmente de 33 % en période de canicule.

Enfin, l’alcoolisme serait aussi un facteur de risque. En effet, l’alcool aggraverait le risque de déshydratation et entraînerait de mauvaises réactions de l’organisme face à la chaleur. Toutefois, la plupart des études n’ont pas réellement prouvé l’impact immédiat de l’alcool par rapport à des températures élevées. Il s’agirait surtout d’une cause à effet socio-culturelle.

Les gestes à adopter pour lutter contre la canicule

En période de canicule, il faut redoubler d’attention et adopter obligatoirement certains gestes et comportements. On ne le rappellera jamais aussi, mais il faut boire de l’eau sans modération pour réguler la température du corps et ainsi éviter de se déshydrater. Durant des périodes de forte chaleur, votre organisme perd énormément d’eau. Il est conseillé de boire, au strict minimum 1,5 litre d’eau par jour même sans avoir soif, et d’adopter une alimentation riche en fruits et légumes.

On vous conseille également de refroidir au maximum votre maison ou appartement, en fermant les volets, par exemple. Prendre des bains d’eau tiède, si vous possédez une baignoire, vous fera énormément de bien. Inutile de dire que l’activité physique est proscrite en pleine journée. Il est préférable de faire son jogging avant 9h du matin ou après 19h le soir, par exemple. 

Enfin, une autre recommandation que l’on ne voit pas souvent sur les sites prodiguant des conseils contre la canicule, c’est de prendre soin des personnes vulnérables dans votre entourage. Votre mère, votre père, votre grand-mère, ou grand-père âgé, par exemple, même si il ou elle habite relativement loin par rapport à vous. Si vous en avez la possibilité, allez voir ce membre de votre famille pour s’assurer que tout aille bien pour lui ou pour elle.

Même chose s’il s’agit d’un voisin ou voisine âgé ou fragile. On fait en sorte de penser aux autres durant une période de chaleur éprouvante, et on tape à la porte de la personne pour vérifier qu’elle s’hydrate bien. On peut même lui proposer un spray écologique sans gaz pour se rafraîchir et se faire du bien. Cet appareil aide la personne à lutter contre les radicaux libres, surtout si vous avez mis de l’eau qui possède une importante teneur en minéraux et oligo-éléments. Cela hydrate et apaise sa peau en plus de renforcer ses défenses cutanées. La personne dont vous aurez pris soin vous dira merci avec un grand sourire. Et cela vaut tous les bonheurs du monde.

Un spray écologique sans gaz pour lutter contre la canicule

Les canicules, comme les périodes de grands froids, sont une menace pour les personnes les plus fragiles car la chaleur épuise l’organisme. Elle peut ainsi  déshydrater et provoquer des coups de chaleur, voir faire empirer certaines maladies chez certains sujets malades. Après l’intense période de chaleur qu’a connu la France en 2003, un « plan canicule » a été instauré pour limiter les risques au maximum.

Dans le cas d’une période de canicule, il est conseillé de prendre des mesures spécifiques pour s’hydrater et se rafraîchir, surtout s’il s’agit d’un enfant, d’une personne âgée ou d’une personne à la santé fragile. On peut notamment se servir d’un flacon pulvérisateur écologique, pour soigner nos plantes ou simplement se rafraîchir. Notre site vous propose ainsi de lutter contre la chaleur avec un spray sans gaz (azote ) qui possède un flacon en métal que vous pouvez mettre au frais et utiliser autant de fois que vous voulez.

Notre flacon pulvérisateur vous permet de vaporiser un liquide en fines gouttelettes. Avec, vous pourrez pulvériser de l’eau, sur vos plantes, dans votre jardin, pour vous même ou votre entourage.

Brumisateur rechargeable en verre 100 ml
Brumisateur rechargeable en verre 100 ml

Utilisation du pulvérisateur

Pour utiliser efficacement le pulvérisateur pour se rafraîchir, vous devez d’abord mettre de l’eau dans le flacon composé de métal, puis le refermer. Ensuite, il suffit d’appuyer sur la gâchette pour recevoir des gouttelettes d’eau qui font un bien en fou en période de forte chaleur ! Il faut savoir que la buse du pulvérisateur Eco et Moi vous propose deux types de pulvérisation : version brouillard et version jet d’eau. Aussi, faites attention à ne pas choisir la seconde option si vous êtes trop près ! Le but est de vous rafraîchir, pas de vous mouiller intégralement !

Entretien du pulvérisateur

Le flacon du pulvérisateur Eco et Moi est entièrement lavable dans votre lave vaisselle. Pour bien nettoyer la pompe et la buse, vous devrez, si vous décidez de le laver à la main, rincer l’appareil à l’eau, remplir le flacon avec de l’eau, le refermer, appuyer sur la gâchette pour faire sortir l’eau, et ensuite l’ouvrir pour le faire sécher complètement.Le flacon du vaporisateur est composé d’acier inoxydable (inox) et possède une durée de plusieurs années, résistant au temps et à la corrosion.

Pour en savoir plus sur ce produit et notre site écologique : https://ecoetmoi.fr/product/flacon-pulverisateur-500-ml-en-inox/

Les Spray écolos

Laisser un commentaire