L’incontinence urinaire est généralement causée par des problèmes au niveau des muscles et des nerfs qui aident la vessie à retenir ou à évacuer l’urine. Certains événements de santé propres aux femmes, tels que la grossesse, l’accouchement et la ménopause, peuvent causer des problèmes au niveau de ces muscles et de ces nerfs.

Parmi les autres causes d’incontinence urinaire, on peut citer:

La surcharge pondérale. 

Le surpoids exerce une pression sur la vessie, ce qui peut affaiblir les muscles avec le temps. Une vessie faible ne peut pas retenir autant d’urine.

La constipation.

Des problèmes de contrôle de la vessie peuvent survenir chez les personnes souffrant de constipation à long terme (chronique). La constipation, ou l’effort pour aller à la selle, peut exercer un stress ou une pression sur la vessie et les muscles du plancher pelvien. Cela affaiblit les muscles et peut entraîner une incontinence urinaire ou des fuites.

Lésions nerveuses influant sur la vessie. 

Les nerfs endommagés peuvent envoyer des signaux à la vessie au mauvais moment ou pas du tout. L’accouchement et les problèmes de santé tels que le diabète et la sclérose en plaques peuvent provoquer des lésions nerveuses dans la vessie, l’urètre ou les muscles du plancher pelvien.

Chirurgie des organes reproducteurs. 

Toute intervention chirurgicale qui concerne les organes reproducteurs d’une femme, comme une hystérectomie, peut endommager les muscles du plancher pelvien de soutien, surtout si l’utérus est enlevé5. Cela peut provoquer une incontinence urinaire.

Parfois, l’incontinence urinaire ne dure que peu de temps et survient pour d’autres raisons, notamment :

Certains médicaments. 

L’incontinence urinaire peut être un effet secondaire de médicaments tels que les diurétiques (« pilules d’eau » utilisées pour traiter l’insuffisance cardiaque, la cirrhose du foie, l’hypertension et certaines maladies rénales). L’incontinence disparaît souvent lorsque vous cessez de prendre le médicament.

Block "block-commerciale-shl-dessai" not found

La caféine influe sur les fuites urinaires. 

Les boissons contenant de la caféine peuvent provoquer un remplissage rapide de la vessie, ce qui peut entraîner des fuites d’urine. Des études suggèrent que les femmes qui boivent plus de deux tasses de boissons contenant de la caféine par jour sont plus susceptibles d’avoir des problèmes d’incontinence. Limiter la caféine peut aider à lutter contre l’incontinence car la vessie est moins sollicitée.

Les infections urinaires.

Les infections des voies urinaires et de la vessie peuvent provoquer l’incontinence pendant une courte période. Le contrôle de la vessie revient souvent lorsque l’infection disparaît.

Conclusion

L’incontinence peut avoir des causes multiples. Il est important de prévenir ses effets par des actions simples ( éviter certains sports, muscler le périnée, par exemple).

Si cela persiste, il est conseillé de consulter un urologue.