Focus sur le recyclage du plastique

Focus sur le recyclage du plastique

Aujourd’hui, le taux de recyclage du plastique est de 21% en France. Un chiffre bien bas comparé au recyclage des autres déchets comme le verre et le carton. Pour réduire la pollution de la terre et des océans par le plastique, il est donc primordial de réfléchir aux meilleures solutions pour le recycler, en plus de réduire drastiquement notre consommation. Voici les grandes informations à connaître pour tout savoir sur le recyclage du plastique. 

De l’importance du recyclage du plastique

Par sa fabrication à partir de pétrole, le plastique utilise énormément de ressources non renouvelables de la terre. En recyclant une tonne de plastique, plus de 830 litres de pétrole sont économisés. Qui plus est, sa gestion en tant que déchet est encore très problématique puisqu’il faut entre 100 et 1000 ans selon sa qualité pour qu’il se dégrade naturellement dans la nature.

Il est donc impensable de le laisser ainsi… Il y a encore quelques années, les pays riches envoyaient leurs déchets par containers entiers dans les pays pauvres qui n’acceptent plus aujourd’hui d’être la « poubelle » du monde. Ce qui soulève alors un véritable problème… En effet, la filière du recyclage plastique est encore très perfectible, notamment en termes de pollution émise. En sous-traitant cette activité, la plupart des pays ont cessé de se préoccuper de ce sujet et n’ont pas développé leur propre activité et technologie.

Quels sont les types de plastiques recyclables ?

Bien recyclé, le plastique peut s’offrir une nouvelle vie, notamment dans l’industrie, où il est utilisé pour créer d’autres composants comme des pièces auto, des barquettes, des produits en PVC recyclés comme des arrosoirs ou tuyaux… Actuellement, tous les plastiques ne peuvent pas se recycler. Seul les plastiques durs comme le PET, un plastique issu du pétrole très utilisé dans l’embouteillage, et le PEHD le sont de manière systématique, si tant est qu’un tri efficace ait été fait en amont par les ménages. Une bouteille de PET peut ainsi se transformer en 7 cartes à puces et 12 bouteilles recyclées peuvent fabriquer un oreiller par exemple.
 
Pour le moment, les barquettes, vaisselles en plastique, films ou les objets en PVC n’ont pas de filière de recyclage propre et efficace.

Quelles sont les trois grandes étapes du recyclage ?

À noter, un bon tri préalable réalisé à la maison est le premier point de départ pour le recyclage.
 
Une fois récupérés, les déchets, comme les bouteilles, sont envoyés au centre de tri où ils sont de nouveau triés selon leur grande famille : le polyéthylène téréphtalate (PET), le polyéthylène (PE), le polystyrène (PS), et le polypropylène (PP)… Les déchets sont ensuite compactés pour être transportés dans un centre de recyclage spécialisé.
 
Là, ils sont nettoyés et réduits en « paillettes ». Un deuxième tri est alors effectué grâce à un système à base d’eau pour séparer les différents plastiques, ceux des bouchons ou des bouteilles, par exemple. Ces paillettes sont, de nouveau, nettoyées puis séparées par couleurs et enfin refondues en granulés pour être réutilisées. Telles quelles, elles peuvent être utilisées dans les rembourrages de couettes ou sacs de couchage et dans la fabrication d’autres matières comme des moquettes ou polaires… Si elles veulent être réemployées en bouteille, elles doivent subir un traitement chimique supplémentaire.
 
Ensuite, le cycle peut recommencer…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *