De l’importance du recyclage dans une démarche Zéro Déchet

L'importance du recyclage dans une démarche zéro déchet

Le zéro déchet est un peu une sorte de « pré-recyclage ». Comme on le répète souvent, le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas. Mais si on ne peut l’éviter, utilisons au maximum des produits recyclés ET recyclables. En effet, le tri et le recyclage permettent à nos déchets d’être réutilisés en tant que matière première pour la création de nouveaux produits. Ce cercle vertueux a de nombreux avantages et a un réel impact sur l’environnement et sur l’économie. On vous dit tout.

Quel est le but du recyclage ?

Le recyclage permet de limiter la déperdition des déchets. On le sait, ils peuvent mettre des années à disparaître complètement. Mal gérés, ils entraînent même une pollution des sols et de l’eau. Aujourd’hui, près de 40 % de ce que nous jetons pourrait être recyclés. En offrant une seconde vie à ces matières premières, on permet la réduction de l’encombrement des décharges et de l’enfouissement, tout en agissant pour la planète.

Quels sont les avantages du recyclage ?

Les avantages du recyclage sont nombreux et sur différents aspects.

D’un point de vue écologique, il permet :

– de préserver les ressources naturelles comme les arbres dans le cas du papier et du carton recyclés

– de limiter le gaspillage

– de réduire la consommation d’eau. Par exemple, la production de papier recyclé requiert de 2 à 5 fois moins d’énergie et 3 fois moins d’eau que celui venant directement des arbres coupés.

– de réduire les gaz à effets de serre. Le recyclage du papier à lui seul permet de réduire l’émission de CO2 de presque 400 000 tonnes.

– de réduire la contamination des sols et de l’eau

Mais, le recyclage a également un impact favorable sur l’emploi et l’économie :

– Le secteur emploie aujourd’hui près de 23 000 personnes en France, aussi bien dans des secteurs qualifiés que dans de la manutention. Ce sont plus de 1300 entreprises qui agissent dans ce domaine. Et grâce aux ambitions nationales en termes de recyclage, ces chiffres sont en constante augmentation.

– Le recyclage permet de gagner en indépendance dans l’approvisionnement de matières premières. Ainsi, en Europe, le recyclage couvre 41 % de la consommation de papier et de carton, 42 % de fer et d’acier, 14 % du verre, 10 % de l’aluminium, 9 % du cuivre, 8 % du béton et seulement 2 % du plastique. Toutefois, même avec un système de recyclage effectif à 100 %, il ne pourrait jamais couvrir tous les besoins actuels. C’est pourquoi l’économie circulaire doit aussi passer par une limitation globale et massive de la consommation.

Quels sont les déchets qui peuvent être recyclés ?

La plupart des produits ménagers peuvent avoir une deuxième vie. En effet, le papier et le carton (emballages, journaux, feuilles, boîtes…), le plastique (bouteilles et flacons…), le verre (bouteilles, bocaux, pots…) ou encore les métaux (canettes, boîtes, conserves, emballages…) peuvent assez facilement être recyclés. Il faut toutefois veiller à ce que les matières ne soient pas mélangées sur un même objet, sinon le recyclage ne pourra pas se faire. Pensez donc à bien enlever les petites parties en plastique ou métal des emballages en carton par exemple. Bon à savoir : des alternatives à ses emballages multimatériaux sont développées par les industriels, afin de ne pas polluer la filière du recyclage.

Les déchets qui ne se recyclent pas – comme certains plastiques ou huiles, la peinture… – doivent être spécialement collectés pour être traités de la bonne manière. Et pour les déchets organiques, on pense au compost !

Pourquoi il faut trier les déchets ?

Pour comprendre l’importance de trier ses déchets, commençons par donner un chiffre qui donne le vertige : 140 millions. C’est l’équivalent de kilomètres de trajet en voiture évités en triant 30 000 tonnes de déchets !

Le tri des déchets permet un meilleur recyclage des matières, car il est très difficile, voire impossible ou très coûteux, de le faire plus tard dans la chaîne de gestion des déchets. Ils doivent donc être jetés dans la poubelle correspondante ou déposés en point de collecte.
Cela permet alors que chaque produit soit orienté vers la bonne chaîne de recyclage et que sa revalorisation soit facilitée.

Laisser un commentaire