TOP 7 des choses que je n’achète plus

Eco et Moi - Consommer mieux : les 7 choses que je n'achète plus

En pleine transition, je veux créer le moins de déchet possible. Loin de la perfection je fais de mon mieux pour réduire le nombres de choses que je mets à la poubelle. Ce mode de vie m’a amené à consommer différemment, à faire le tri de ce qui est nécessaire.

 

Je vous présente ma liste des choses qui, aujourd’hui, ne franchissent pas le pas de ma porte. 

 

1 – Des bouteilles en plastiques

 

Commençons pas le commencement, ou “la base”. 

 Je ne vous ferai pas de long discours sur combien les bouteilles en plastique polluent, finissent dans les océans ( pas toutes, j’exagère, mais pas mal quand même).  Je les évite constamment. 

Fini les packs de bouteilles d’eau consommés chaque semaine. 

Je refuse même l’eau au restaurant lorsqu’elle est servie dans une bouteille en plastique.

L’eau du robinet me convient très bien. A la maison, je m’amuse à préparer différentes saveurs en y laissant tremper de la menthe ou des petits morceaux de fruit.  J’aime beaucoup le mélange menthe/citron.

 

Pour mon usage au quotidien, à l’extérieur, je prends toujours une gourde. J’en ai 3 différentes que j’utilise selon les occasions. J’ai une gourde isotherme que je prends pour aller au bureau. La deuxième me sert pour le sport. Elle est plus légère que la première. Elle n’est pas isotherme mais cela ne me gène pas de boire de l’eau à température ambiante lorsque je suis à mon cours de yoga. 

La dernière est plus petite et parfaite pour mon sac à main.

2 – Des serviettes menstruelles et tampons jetables

 

J’ai dit adieu serviettes et tampons classique du genre Nana, Tampax, Always etc .. J’ai eu le déclic en regardant le reportage de France télévision appelée “ Tampon notre ennemi intime”.  Cela a été un vrai choc pour moi d’apprendre à quel point les protections menstruelles que l’on utilise depuis des années peuvent s’avérer très dangereuses  pour la santé. 

Pour les remplacer, j’utilise une cup et des serviettes hygiéniques lavables en alternant en fonction de mes habits du jours. 

Il y a un “coup à prendre” pour l’utilisation de la cup mais on y arrive très facilement après 1 ou 2 essais .  Pour les serviettes hygiéniques lavables, c’est juste génial, il faut juste les utiliser comme une serviette classique et c’est tout.  

“Comment laver les serviettes périodiques lavables ?” me demanderez vous. Et bien c’est assez simple, tout est expliqué dans notre article dédié à ce sujet

3 – Des serviettes en papier (sopalin)

 

J’avais l’habitude d’utiliser du sopalin, pour nettoyer et essuyer un peu tout et n’importe que. Maintenant je n’utilise plus que des serviettes en tissu lors des repas et du tissu microfibre pour nettoyer rapidement les surfaces. 

Les serviettes en tissu sont plus économiques, se lavent en machine. Je recycle moins de carton et je n’ai plus les emballages plastiques à jeter. 

 

4 – Des légumes déjà emballés

 

En deux mots : Le Vrac. 

Pour celles et ceux qui ont la possibilité, foncez. Ce n’est pas plus cher que les courses en supermarché. Même si c’est pratique je n’achète plus de salade en sachet ou autres fruits ou légumes déjà coupés.

Je me rends également beaucoup plus sur les marchés pour avoir des produits frais venant des producteurs locaux. 

Astuces: ayez toujours un sac réutilisable avec vous. Vous ne serez pas obligées de prendre un nouveau sac en cas de courses de dernière minute.

5 – Des cotons démaquillants

 

J’utilise les disques démaquillants lavables en coton du site. Ces disques démaquillants en coton de bambou bio sont doux et résistants. Depuis 6 mois je n’utilise que ça. Couplés à de l’huile de noix de coco pour me démaquiller c’est un vrai plaisir. 

 

Tuto démaquillage rapide et pratique 

 

Pour vous démaquiller facilement et rapidement suivez les étapes suivantes, tout commence lorsque vous prenez votre douche:

 

  • commencer à enlever le gros du maquillage sous la douche en se lavant le visage avec du savon artisanal bio Eco & Moi.
  • après la douche, mettre une petite dose d’huile de noix de coco ( Choisissez l’huile qui vous convient le mieux) sur le disque démaquillant et nettoyer le maquillage restant avec.
  • C’est fini. 

 

La substance grasse enlève les résidus de poudre, mascara et fond de teint et vous laisse la peau souple.

6 – Du film plastique et papier aluminium pour les aliments

J’ai acheté des “bees wrap”. Ce sont des emballages en tissu fin recouverts d’une fine couche de cire d’abeille. Ils sont lavables et réutilisables et remplacent les films plastique et le papier aluminium pour conserver les aliments.

L’entretien est facile. Il suffit de les laver à la main à l’eau froide ou légèrement tiède. Pas trop chaude sous risque de décoller le miel de la partie en tissu. 

 

Astuce:

On peut s’en servir  également pour transporter son savon solide lors de voyages.

7 – Du gel douche et shampoing liquide 

Je suis passée au tout solide. Savon et shampoing je les achète en pain. Je suis devenue une “addict” du savon artisanal bio Eco & Moi

Après ces quelques petits changements vous allez constater que vous remplirez moins vite vos poubelles.  

Et vous ? Quelles sont les produits que vous n’achetez plus ou que vous ne souhaitez plus acheter ? Dites-le-nous en commentaire 🙂 . 

Laisser un commentaire